jump to navigation

Le BLOG à RYTHME . . . [ L-che.net ] septembre 25, 2006

Posted by Oldcola in in extenso.
trackback

Titre/Lien : Haïkualité — publié le : lundi 25 septembre 2006 2:00:00–

Appel en faveur d'une signalétique jeunesse dans les journaux télévisés  [ source image : www.l-che.net - copyLeft ]   (freezine)

Face à la guerre, la misère et nos peurs,
les enfants devant la télévision

Appel en faveur d'une signalétique jeunesse dans les journaux télévisés  [ source image : www.l-che.net - copyLeft ]   (freezine)


J’ai débusqué les adresses électroniques de 7 des 9 Conseillers siégeant au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel :

dominique.baudis@csa.fr ; philippe.levrier@csa.fr ; francis.beck@csa.fr ; christian.dutoit@csa.fr ; sylvie.genevoix@csa.fr ; marie-laure.denis@csa.fr ; michele.reiser@csa.fr

Je vous propose de leur adresser un appel en faveur d’une signalétique jeunesse durant les journaux télévisés -intégralement ou a minima durant le traitement d’informations pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes.

Comment faire ?


Cliquer sur une adresse mail listée ci-dessus pour écrire au Conseiller en question
Mieux : adresser un mail à tous les Conseillers : clic

Tam-tam
merci de relayer cet appel
(les bandeaux sont copyleft 😉

lire aussi      
Conseil Supérieur de l’Audiovisuel
A la télévision, vos enfants ne voient pas la même chose que vous

voir aussi     
la campagne publicitaire du CSA

, ,

Publicités

Commentaires»

1. Dilettante - septembre 25, 2006

Je trouve que c’est un exemple de campagne qui va à l’encontre du but escompté. Le fait d’afficher en clair les emails de ces personnes, les expose à recevoir une quantité de spam, ce qui fait que tous les messages qu’on pourra leur adresser, risquent fort d’être noyés dans le spam et traités comme tels. Une solution temporaire pourrait être l’affichage des emails sous forme untel point at csa (pour la prochaine fois).

2. Adamantane - septembre 26, 2006

Bien d’accord avec la précaution technique exposée par Dilettante.

Débusqué a des connotation chasseresses…Pourquoi pas ?

En fait, le webmestre du site du CSA, ou son DSI, a probablement et fort logiquement normalisé la logique de construction des adresses, et dès qu’elle a été perçue sur un exemple, il est possible d’extrapoler.
Je ne pense pas que la divulgation d’une « hypothèse » sur la pile freezine nous mette en péril.

En revanche, et cette fois à titre personnel, je m’interroge sur la pertinence de l’action envisagée.
Pour moi, mais ça se discute, c’est l’affaire des parents (ou faisant fonction) de réguler l’accès de leurs enfants aux diverses émissions, en référence à leurs perspectives éducatives. Il est vrai que beaucoup d’enfants ont un accès autonome à la TV. Si les parents l’acceptent…
Une mention telle que -10, -12, etc. risque de plus, a contrario, d’attirer l’attention de ces enfants sur « le fruit défendu ».

J’ai été enfant pendant la guerre, en particulier sous les bombardements de la libération, impliqué dans des scènes qui sont d’ailleurs un peu soft par rapport à celles que vivent aujourd’hui des enfants dans certains lieux de la planète, et je ne pense pas que masquer la réalité ait une valeur pédagogique incontournable. Mais il faut bien entendu en ce cas un commentaire. Beaucoup de parents, eux-mêmes protégés par les événements de ces situations, n’en sont pas capables…Est-ce à une instance nationale d’assumer leur défaillance ?

Cordialement.
Adamantane

3. LChe - septembre 26, 2006

J’ai bien lu vos remarques constructives.
Mais je persiste !

– le fait d’exposer les email des Conseillers est délibéré. Ras-le-bol de ces services qui se cachent. J’ai en effet déduit ces emails qui ne sont pas disponibles sur le site du CSA. ‘Débusqué’ est en effet chasseur.

– concernant le spam et l’élimination automatique des mails adressés dans le cadre de cet appel (ou ‘sensibilisation’), on en reparlera… s’il devait y avoir du monde pour relayer. Pour l’instant, j’ai eu un seul retour. Il s’agit de la réponse de Francis Beck, l’un des 9 : « nous allons vous répondre sur le fond ».

– quant à savoir s’il faut ou pas signaler la violence de l’actualité, tu imagines bien, Adamantane, qu’étant à l’origine de ce billet, j’y ai quelque peu songé avant de le produire.
Il ne s’agit pas, quoi qu’il en soit, de ‘masquer la réalité’… les journaux télévisisés ne reflètent pas la réalité : ils proposent une représentation dont la distorsion ignore de plus en plus le jeune public également concerné car physiquement présents.

@micalement,

4. Adamantane - septembre 27, 2006

Bien d’accord sur l’esprit de cette action. Mon idée est que l’intervention parentale fait partie des moyens majeurs. Si la signalétique les incite à s’en préoccuper, ça va en effet dans le bon sens tel que je le pressens.

Les JT ne présentent certes pas la réalité (qui la perçoit, d’ailleurs ? Même le témoin n’en saisit qu’un aspect qu’il déforme…) ; en revanche, ce qu’ils présentent est en soi «une réalité». Mais ça, pardon, c’est de la sémantique générale et je ne fais pas avancer l’aspect concret de l’action envisagée.

Faut-il utiliser les mentions de coin en vigueur pour les autres émissions, ou imaginer de nouvelles vignettes ?
J’avais à l’époque proposé un code redondant (la forme, la couleur, le signe) inspiré du code de la route. Pas eu grand succès, les sémiologistes experts n’ayant pas vu malice à multiplier les codes, dans un domaine où la concurrence n’est à l’expérience pas efficace.

A noter que j’ai souvent observé que pendant que les jeunes regardent l’image, donc peuvent éventuellement (les écrans plats possèdent une gamme de réglages, dont certains éliniment la zone périphérique ) voir l’affichage, les adultes, peut-être marqués par les antécédents radiodiffusion, écoutent le présentateur sans «voir» l’écran, surtout les bords. De plus, les auditifs ont tendance à réagir à l’image en second recours, ça passe d’abord par le discours. Faut-il aussi un signal, non pas sonore (bip!!!) mais auditif ?

Je n’ai pas la réponse, mais je pense que proposer des pratiques et des moyens et une manière pertinente de faire avancer des principes et d’atteindre des buts.

Bien cordialement.

5. LChe - septembre 27, 2006

Merci pour cette exposé sémantique 🙂

Une pétition > un appel > une sensibilisation > un débat
… ou l’inverse.

6. Dilettante - septembre 27, 2006

En ce qui me concerne je trouve que le journal télévisé et la télévision en général est dangereux surtout pour les adultes. Danger de lobotomie et de dépression. Il parait que les américains y passent huit heures par jour en moyenne, combien pour les français ? Plutôt que de signaler le contenu, mieux vaut peut-être carrément jeter sa télé…

Les pétitions, les appels, les sensibilisations, les débats, ne marchent plus. Il reste… le marketing viral jusqu’à ce que nous en soyons vaccinés aussi ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :